Infos du web

Comparatif Banque, Brokers Forex, CFD et Cryptomonnaie

Le micro crédit, un outil le plus promoteur dans la lutte contre la pauvreté

credit micro

Le désir le plus ardent de toute personne est d’être financièrement indépendante, pouvoir prendre soins de sa famille comme cela se doit, avoir une demeure correspondant en tout point à ses exigences, avoir le minimum qu’il faut pour l’éducation de ses enfants, préparer leur avenir, pouvoir s’offrir ce qu’on désir et avoir un style de vie attrayant qui suscite l’admiration de tous.

Parfois, votre seule source de revenu financier ne peut vous permettre d’avoir ce train de vie et vos rêves semblent insaisissables. Il est désormais alors impérieux pour vous de vous familiariser avec les exigences et les subtilités qui entourent les prêts auprès des institutions financières.

Le micro crédit est alors considéré aujourd’hui comme un outil le plus promoteur dans la lutte contre la disette, la pauvreté et l’exclusion bancaire. C’est dans cette aventure que nous vous embarquons à travers cet article.

Cadre juridique relatif du micro crédit

Créé depuis plus de 50 ans au Bangladesh à l’initiative du professeur Muhammad Yunus, le micro crédit est devenu un outil d’accompagnement qui consiste en l’attribution de prêts à des entrepreneurs, des artisans ou particulier qui ne peuvent pas accéder aux prêts bancaires classiques. C’est avant tout un outil de développement économique et social, offrant l’opportunité aux personnes de faibles revenus financiers, porteurs d’un projet personnel de pouvoir bénéficier de prêts que leur refuse le système bancaire classique. Le développement du micro crédit en Europe, précisément en France est régit par la loi du 21 Janvier 2010 et bénéficie de la garantie de l’État dans le cadre du Fonds de Cohésion Sociale (FCS).

Les étapes à suivre pour l’obtention d’un micro crédit

Il convient de savoir qu’il existe deux types de micro crédit qui correspondent à deux types d’objectifs chacuns spécifiques :

  • Le micro crédit personnel : qui a pour objet d’accorder un crédit à un personnel qui lui sera utile pour payer une formation, faire des soins, obtenir un logement, investir dans une activité secondaire et autres ;
  • Le crédit professionnel : qui est accordé pour permettre de monter une entreprise, de racheter ou de consolider l’équipement d’une entreprise pour faire plus de chiffres.

Le projet d’obtention d’un micro crédit ne doit pas être pris à la légère, il nécessite une attention particulière. Différentes parties sont impliquées et la mise en place de certaines dispositions visant à mener a bien cette initiative. Les étapes suivantes sont donc incontournables :

  • Étape 1 : Le premier contact

Cette première étape implique une réflexion profonde de votre part afin de planifier les objectifs de votre crédit. Rendez-vous dans une institution de microfinance afin d’être suffisamment informé. C’est le lieu et place de demander les modalités de remboursement, taux sur crédit et autres.

  • Étape 2 : Constitution du dossier et analyse de votre demande

Après que vous êtes bien renseigné, il faudra monter votre dossier en réunissant les pièces exigées. Dès que tous les dossiers demandés sont reçus, un conseiller aux entrepreneurs en charge de votre dossier vous rencontre afin de discuter avec vous de votre projet d’affaires.

  • Étape 3 : Examen des accords de principe et acceptation de l’offre dans les délais impartis

Suite à la rencontre, le conseiller aux entrepreneurs en charge de votre demande terminera l’étude de votre dossier ; complètera son rapport ensuite le soumettra à l’étude du comité d’investissement.

  • Étape 4 : Signature et décaissement des fonds

Au bout de 14 jours maximum, si votre contrat de prêt est accepté, vous serait contactée pour la signature du contrat de prêt et suit la remise du financement directement par dépôt direct.

 

‘’La gestion efficiente du micro crédit est déterminante pour l’attente de vos objectifs’’