Sélectionner une page

Le crédit professionnel, pour créer ou développer votre entreprise

credit professionnel

Parfois, nous avons des visions, des rêves d’entreprise auxquels nous aspirons, et qui pourraient à la longue être de grandes réussites et changer le cours de notre vie ; mais faute de moyens, faute de financement on finit par laisser tomber. Aujourd’hui, vous avez la possibilité de concrétiser vos rêves. Vous êtes un professionnel, vous avez un projet de créer, de racheter ou de développer une entreprise ? Ne vous faites plus d’inquiétudes. Bénéficiez du meilleur accompagnement pour réaliser votre projet professionnel en toute sérénité grâce à un crédit professionnel. Cet article vous mettra en lumière sur la procédure pour bénéficier d’un tel financement.

Cadre juridique relatif au crédit professionnel

Le crédit professionnel représente un enjeu majeur pour la législation en vigueur. C’est une mise à disposition de ressource financière (argent) sous forme de prêt destiné aux personnes morales (sociétés) ou aux personnes physiques (entreprise individuelle). Elle est juridiquement régie par la loi Hamon de l’assurance prêteur qui est entrée en vigueur le 26 juillet 2014. Le crédit professionnel est une forme de financement accordé par les banques sous trois principaux types de besoins : les besoins en trésorerie, les besoins en équipements et les besoins immobiliers. La nature de l’activité et la taille de l’entreprise n’a aucune incidence sur les critères d’éligibilité à bénéficier d’un crédit professionnel.

Les étapes à suivre pour l’obtention d’un crédit professionnel

Votre projet d’obtention d’un crédit professionnel pour mettre sur pied ou développer votre entreprise est une cause noble et ne doit pas être prise à la légère. En effet, votre établissement prêteur doit vous communiquer nécessairement certaines informations liées au taux d’intérêt, la durée de remboursement, l’annuité etc. Ces 3 étapes suivantes sont incontournables dans le processus de votre demande de crédit :

  • Le dossier

Toute demande de financement ou de crédit faite auprès d’un organisme financier passe toujours par la constitution d’un dossier de prêt. La liste constitutive des dossiers peut varier d’une banque à une autre ; néanmoins, il est toujours demandé l’extrait kbis de l’entreprise ainsi que la facture proforma de l’entreprise.

  • L’entretien avec le banquier

Cette étape est déterminante pour l’obtention de votre crédit. Armé des documents demandés, vous allez devoir convaincre au cours de l’entretien votre interlocuteur de vous accorder le financement désiré. Agrémenter votre présentation et votre apparence est essentiel afin de mettre toutes les chances de votre côté. Vous devez prouver à l’interlocuteur que le risque à prendre par l’organisme financier est minime.

  • Examen du dossier et octroi du crédit

Une fois toute la paperasse passée, il ne reste qu’à croiser les doigts pendant que votre dossier est en examen auprès de l’organisme financier et attendre d’être contacté. Par l’entremise d’un notaire dont le RIB aurait préalablement été transmis à la banque, le déblocage des fonds alloués à l’exécution de votre projet se fait généralement le même jour dès la signature du contrat.

La gestion efficiente du crédit professionnel est déterminante pour l’atteinte de vos projets d’entreprise. Faites-en bonne gestion